some image

Tag posture

4 astuces pour commencer à méditer simplement

Étiquettes : , , , , , , , , blog, News, timeline
featured image

1. La posture : Il n’est pas utile de se mettre dans la position des moines appelée « Lotus », c’est-à-dire assis sur le sol, les jambes repliées sur elles-mêmes. Assis simplement sur une chaise le dos droit, les mains posées sur les cuisses afin d’être suffisamment confortable pour ne pas être gêné pendant la méditation par un quelconque inconfort physique.

2. La respiration : Dans un premier temps, une respiration par le nez, simple, douce, calme et régulière suffit largement à atteindre les premiers effets de la méditation.

3. Les pensées : Tout le monde se plaint d’avoir de trop nombreuses pensées. D’ailleurs celles-ci sont pour la plupart relatives à tout ce que l’on doit accomplir dans sa journée venant interrompre toute tentative d’intériorisation. Il faut comprendre que le rôle principal du cerveau est d’interpréter toutes les vibrations qui nous entourent afin de les rendre lisibles à notre compréhension. C’est pour cette raison qu’il n’est pas utile de vouloir « couper » le mental mais plutôt d’orienter celui-ci et de chercher à le concentrer sur une seule pensée ou action. C’est bien là toute la difficulté du débutant. L’astuce est dans un premier temps de se munir d’une feuille et d’un stylo permettant ainsi de se libérer de toutes les premières pensées qui peuvent avoir un l’intérêt pour notre journée. De plus, cette technique permet pour certains d’établir l’agenda de la journée, ce qui est déjà une première réussite pour ceux qui manquent d’organisation. Maintenir une focalisation sur la respiration lorsque l’on débute est un excellent moyen de travailler sa concentration et par la suite la méditation (qui est la capacité à se concentrer sur une seule pensée). A chaque fois, que des nouvelles pensées n’ayant aucun intérêt viennent nous perturber, nous pouvons les chasser à l’aide de la respiration. En expirant on évacue, on chasse la pensée en dehors de nous-mêmes et puis l’on reprend sa concentration sur la respiration.

4. La durée : Il n’es pas utile de chercher à maintenir une longue méditation surtout lorsque l’on débute et que l’on cherche dans un premier temps à simplement maintenir la concentration. Il est plus utile et révèlera des effets plus encourageant de faire cet exercice sur la respiration tous les matins, trois minutes seulement.