some image

Santé & Méditation

Ceci est un extrait de l’article présenté dans « Université de la Santé Optimale » par les Drs Rosalie Lemay et Jean-François Pépin, chiropraticiens de famille.

À titre de spécialistes de soins de santé préventifs, les Drs Lemay et Pépin favo­risent des approches sans médicaments pour la guérison. Le principe fondamental de cette formule unique est la santé vertébrale.
Ces deux chiropraticiens recommandent d’autres stratégies toutes naturelles appuyées par des recherches scientifiques pour atteindre le bien-être – ce qui inclut la méditation.

Poursuivez votre lecture pour apprendre comment la méditation peut vous aider à atteindre une santé optimale.

Mettre un terme au stress

Le bienfait le plus reconnu de la mé­ditation est le soulagement du stress. Ceux qui méditent décrivent des bais­ses importantes de leur anxiété, une diminution des risques de perdre leur calme et un meilleur contrôle face aux situations stressantes.
 D’ailleurs, des recherches dé­montrent qu’en comparaison avec des personnes qui ne pratiquent pas la méditation, celles qui méditent ont de plus bas taux sanguins de stéroïdes provocateurs de stress tels que le cortisol.

La méditation favo­rise également la production d’hormones qui encouragent la relaxation telle que la mélatonine (J Altern Complement Med 1995: 1:263-83).

La mélatonine ré­gularise le cycle de sommeil normal, ce qui contribue à un plus grand bien-être.
Éliminer le stress mène non seulement à la paix mentale, mais peut également vous sauver la vie ! De très nombreux problèmes de santé sont associés à l’anxiété.

Les risques de maladies cardia­ques et possiblement quelques types de cancer peuvent donc être diminués par la méditation.
Les adeptes de la méditation mention­nent un autre bienfait largement recon­nu de la méditation régulière, une meilleure alacrité mentale.

La médi­tation aide à libérer le « fouillis » de l’esprit permettant à la personne qui la pratique de bénéficier d’une meilleure concentration. Cet effet secondaire très apprécié de la méditation provient probablement de sa
capacité à réprimer les hormones de stress qui inhibent le focus mental.

Copine de la pression sanguine

Selon un rapport publié à l’intérieur du journal Psychosomatic Mediane, la méditation amènerait un meilleur contrôle de la pression sanguine. Les chercheurs ont examiné 18 personnes qui méditaient et 14 qui ne méditaient pas. Durant la première phase de l’étude, les deux groupes se sont reposés les yeux ouverts durant 20 minutes. À la deuxième session, le groupe « médita­tion » méditait pendant que le groupe contrôle relaxait les yeux fermés. Durant les deux sessions, les cliniciens ont vérifié le niveau de constriction des artères des différents sujets, une unité de mesure relative à leur pression
sanguine.
La conclusion de l’étude stipule que le groupe « méditation » a démontré une baisse de 6,5% de sa constriction artérielle comparativement à une augmentation de 1,6% au niveau du groupe contrôle (Psychosomatic Mediane 1999; 61:525-31).

Guérir le cœur

Selon la recherche scientifique, la méditation peut améliorer la fonction cardiaque chez les patients souffrant d’une maladie coronarienne. Une étude a suivi 21 personnes avec une maladie corona­rienne. La moitié des participants ont assisté à des
ateliers de méditation. Après huit mois, les sujets qui médi­taient ont démontré une augmentation de 15% dans leur tolérance à l’exercice. Ceux-ci ont également démontré une réduction importante des autres facteurs de risques reliés aux maladies cardio-vasculaires en comparaison avec les participants contrôles (Am J Cardiol 1996 Apr 15:77:867-70).

Améliorer la digestion

La méditation peut diminuer les symptômes de troubles gastro-intestinaux graves tels que le syndrome du côlon irritable, la mala­die de Chron et la colite ulcéreuse (Semin Gastrointest Dis 1999; 10:14-9). Il semble que ces conditions soient aggravées par les changements bio­chimiques associés au stress émotion­nel – une suite d’événements qui peut être modifiée par la méditation.

Pouvoir sur la douleur

Les scientifiques disent que la médita­tion peut vous apporter un puissant soulagement de la douleur. La médita­tion apparaît spécialement efficace chez les patients souffrant de douleurs de longue durée (chroniques). Une étude a examiné des individus qui avaient enduré des douleurs pour au moins six mois. La moitié des patients ont participé à un atelier de 16 heures qui mettait en valeur plusieurs techni­ques de réduction de stress incluant la méditation. Plus de 78% des partici­pants ont dit qu’ils étaient satisfaits de leu, comparati­vement aux résultats des tests menés au début de l’étude, les patients ont démontré des réductions significatives
dans l’intensité de leur douleur et ont rapporté que celle-ci nuisait moins à leurs activités quotidiennes (Clin J Pain 1999; 15:50-7).

Bien-être de la peau

Vous voulez un teint santé? Selon les chercheurs, la méditation peut même faire disparaître certaines lésions cutanées Pschosom Med 1998; 60:625-32).  Une étude a examiné 37 patients souf­frant de psoriasis qui étaient sous traitement à l’ultraviolet. Durant le traitement, on a demandé à la moitié des patients d’écouter des cassettes audio de méditation. Les sujets du groupe »méditation » se sont améliorés beaucoup plus rapidement que ceux qui n’ont pas écouté de cassettes
audio.

Augmenter l’immunité

Pourquoi la méditation est-elle si efficace pour autant de conditions? La clef de la force de guérison de la médi­tation repose sur son habileté à soutenir le système immunitaire, un lien qui a récemment été fait par des cher­cheurs menant des recherches sur les athlètes.

Ces études démontrent que le système immunitaire est temporai­rement supprimé à la suite d’exercices exigeants. Ce déclin post-exercice est mis en évi­dence par une augmentation de certaines subs­tances chimiques spécifiques. La conclusion de l’étude stipule que ces substances dans le sang sont significativement moins nombreuses chez les athlètes qui mé­ditent. (Br J Sports Med 1995; 29:255-7).

La publication d’une partie de cet article paru dans Université de la Santé Optimale a été autorisé par le centre de santé La vie chiropratique de Cap-Rouge – www.laviechiropratique.com  – (418) 653-0050